De temps en temps
Année:
1953
Auteur:
Pierre Albert-Birot
(1876 - 1967)
Illustrator:
Flora Klee-Pàlyi
Éditeur:
Sic

En 1953, Pierre Albert-Birot entama la rédaction d'une série de poèmes pour le nouvel an sous l'appellation De temps en temps. Jusqu'à sa mort, il adressa chaque année un ou plusieurs poèmes à ses amis. Il les publia lui-même, comme il l'avait fait pour son œuvre antérieure. La série acquit de ce fait une place particulière dans son œuvre, étant donné qu'après la guerre il fit imprimer et publier par d'autres la plupart de ses textes.

Typographie picturale

Comme il composait lui-même son texte, il pouvait à sa guise faire des poèmes visuels, comme ceux de Moulin à poèmes où le lecteur doit tourner la feuille de papier ou pencher la tête de côté pour pouvoir lire le texte, ou encore les poèmes de la série Silex, poèmes des cavernes (1945). Ces poèmes sont alignés à droite et à gauche, sans qu'il y ait d'espacements dans les lignes, avec pour effet des césures de mots non conventionnelles (par exemple Pierr-e)

Les variations sont nombreuses dans les poèmes de nouvel an. Bien que la ponctuation fasse défaut systématiquement et que la plupart des poèmes n'aient ni mètre ni rimes, on trouve aussi un poème, Le peigne d’écaille, qui comporte un schéma de rimes et une structure syllabique. Les poèmes diffèrent aussi par leur longueur, ils sont édités dans des formats divers; l'un d’entre eux est imprimé sur du papier bleu.

Entre poètes amis

Les dépliants, publiés entre 1953 et 1959, sont numérotés de 1 à 5 (Les vœux pour l’année 1957 ne sont pas numérotés et ceux de 1956 manquent). Ils se trouvent, avec d'autres documents, insérés à la fin d'un exemplaire de Les poètes amis (1947), un petit recueil de poèmes de huit poètes dont la plupart sont aujourd'hui oubliés. La mise en page est différente à chaque fois: le titre est situé à des endroits différents (par exemple au bas de la page, ou au centre), dans l'un des poèmes, une lettrine figure au début du dernier vers.

Cette lettre initiale est ornée par Flora Klee-Pàlyi (1903-1961). Née en Hongrie mais de nationalité allemande, cette artiste s'est surtout consacrée aux illustrations et aux traductions. Ses croquis suggèrent la vitesse car les membres des personnages sont dessinés avec un double trait, comme sur la première page, en outre beaucoup de ses dessins semblent inachevés: les personnages n’ont pas toujours des pieds et des mains.

Dans la période où cette édition a été réalisée, Albert-Birot donnait ses 'dîners-Grabinoulor'. Ils avaient commencé en 1936, à l'initiative de Jean Follain, pour sortir Albert-Birot de son isolement, après le décès de sa deuxième femme Germaine de Surville. Au milieu d'une vingtaine d'amis, Albert-Birot faisait lecture d'un passage de Grabinoulor et l'assistance donnait ensuite ses commentaires.

Description bibliographique:

Description: De temps en temps / [poèmes de Pierre Albert-Birot]. - Paris : Sic, 1953-1959. - 5 feuillets. Avec: Les poètes amis / [poèmes de Pierre Albert-Birot ... et al. ; ill. par Flora Klee-Pàlyi]. - [S.l. : s.n.], [ 1947]. - [24] p. : ill. ; 30 cm.
Imprimeur: Sic
Cotation: KW KOOPM K 61

Références bibliographiques:

  • Arlette Albert-Birot, 'L'image est le baiser du poète' in: Le cahier du refuge, 183 (2009), p. 9-16
  • Debra Kelly, Pierre Albert-Birot: A poetics in movement, a poetics of movement. Madison, Farleigh Dickinson University Press, 1997
  • Marie-Louise Lentengre, Pierre Albert-Birot, l'invention de soi. Paris, Place, 1993
  • Hans Vollmer, Allgemeines lexikon der bildenden Künstler des XXe Jahrhunderts. Leipzich, Seeman, 1953

Pierre Albert-Birot, Figuratif (1956)
Pierre Albert-Birot, Figuratif (1956)

Pierre Albert-Birot, Figuratif (1956)

Pierre Albert-Birot, 'Moulin à poèmes', dans: Deux poèmes (1955)
Pierre Albert-Birot, 'Moulin à poèmes', dans: Deux poèmes (1955)

Pierre Albert-Birot, 'Moulin à poèmes', dans:Deux poèmes(1955)

Couverture des Poètes amis (1947)
Couverture des Poètes amis (1947)

Couverture desPoètes amis (1947)

Les poètes amis (1947), p. [10]-[11]
Les poètes amis (1947), p. [10]-[11]

Les poètes amis (1947), p. [10]-[11]

Les poètes amis (1947), avec une lettrine par Flora Klee-Pàlyi (p. [13])
Les poètes amis (1947), avec une lettrine par Flora Klee-Pàlyi (p. [13])

Les poètes amis(1947), avec une lettrine par Flora Klee-Pàlyi (p. [13])