Éloge de Cavaillès
Année:
1958
Auteur:
Jean Cassou
(1897 - 1986)
Artiste:
Jules Cavaillès
(1901 - 1977)
Éditeur:
Bruker

Jean Cassou mena une vie mouvementée et politiquement engagée. Il était poète, essayiste, romancier, historien de l'art, critique d'art, rédacteur des magazines Le Mercure de France et Europe, et fondateur et directeur du Musée d'Art Moderne de Paris. Il rejoignit la Résistance au cours de la Seconde Guerre mondiale et écrivit en captivité, sous le pseudonyme de Jean Noir, ses célèbres 33 sonnets composés au secret (1944). Après sa libération, il aboutit dans le département du Tarn, où il fit connaissance avec Jules Cavaillès, qui s'y était réfugié.

Cassou conserva de bons souvenirs de cette rencontre en temps de guerre; c'est par elle qu'il fait débuter son Eloge de Cavaillès. Dans ces réflexions au sujet de l'artiste Jean Jules Cavaillès, Cassou loue son style authentique et vif. Cavaillès, l'un des artistes appartenant au groupe des 'peintres de la réalité poétique', est célèbre pour son usage passionné de la couleur et sa fascination pour la nature. Il peignait en particulier des paysages et des natures mortes. Dans ce panégyrique rédigé par Cassou, les termes de nature et de naturel sont des notions qui reviennent fréquemment pour caractériser l'artiste et son œuvre. Les observations de Cassou sont illustrées par sept lithographies pleines de vie de Cavaillès: la mer, des prés, des oiseaux, des vases remplis de fleurs et des corbeilles de pommes.

La série Eloges, qui comprend plusieurs dizaines d’ouvrages, fut publiée dans les décennies qui suivirent la Seconde Guerre mondiale par Manuel Bruker (1891-1979). Cet éditeur était avant tout médecin, mais également collectionneur, peintre et critique d'art. Dans les années trente du vingtième siècle, il se mit à produire lui-même des éditions bibliophiles, à savoir des monographies d'artistes de son époque. En raison de la qualité élevée de ses livres Bruker fut rapidement considéré comme un éditeur professionnel, même s'il en publiait peu et si ses ouvrages ne circulaient qu'au sein d'un cercle restreint. Bruker connaissait personnellement tous les artistes et les écrivains avec lesquels il travaillait. Il faisait leur connaissance dans des galeries ou des salons, par l'intermédiaire de son excellent ami Daragnès et- occasionnellement- dans la salle d'attente de son cabinet.

Éloges est l'une des séries les plus connues qu'édita Bruker, et fait en quelque sorte suite à la série Les grands styles du livre moderne, publiée au cours des années trente. Tous les ouvrages de cette série comportent des gravures originales de l'artiste dont le livre fait l'objet; ils sont tirés à un nombre limité de 200 exemplaires. Des Eloges concernant, entre autres, Jacques Villon, Kees van Dongen et Maurice Utrillo furent également publiés. Le texte d'Eloge de Cavaillès a été tiré par le célèbre imprimeur et graveur Daragnès, un bon ami de Bruker, à qui un ouvrage de cette série fut également dédié. Les lithographies ont été reproduites dans l'atelier des frères Mourlot. Cassou et Cavaillès ont tous deux dédicacé à la main l'exemplaire de la Collection Koopman. La dédicace de Cavaillès consiste en une nature morte qui prend presque toute la page et qui représente un vase et des fleurs.

Description bibliographique:

Description: Éloge de Cavaillès / par Jean Cassou ; orné de lithogr. orig. [de Jules Cavaillès]. - Paris : Bruker, 1958. - [44] p. : ill. ; 35 cm. - (Éloges)
Imprimeur: Jean-Gabriel Daragnès (texte)
Mourlot frères (lithographie)
Tirage: 200 exemplaires
Exemplaire: No. 35 des 200 sur papier de Rives
Note: Envoi autographe d'auteur et d'artiste
Avec un dessin original de Jules Cavaillès
Bibliographie: Bénézit 3-378
Cotation: Koopm A 1

Références bibliographiques:

  • Pierre Georgel, Jean Cassou. Paris, Éditions Seghers, 1967
  • Marcel Zahar, Jules Cavaillès. Genève, Cailler, 1961

Envoi autographe avec dessin de Jean Cassou et Jules Cavaillès
Envoi autographe avec dessin de Jean Cassou et Jules Cavaillès

Envoi autographe avec dessin de Jean Cassou et Jules Cavaillès

Page de titre
Page de titre

Page de titre

Frontispice: lithographie de Jules Cavaillès
Frontispice: lithographie deJules Cavaillès

Frontispice: lithographie deJules Cavaillès

Colophon
Colophon

Colophon