La garçonne
Année:
1925
Auteur:
Victor Margueritte
(1866 - 1942)
Artiste:
Kees van Dongen
(1877 - 1968)
Éditeur:
Flammarion

C'est le 12 juillet 1922, le jour où le Sénat français refusa le droit de votes aux femmes, que parut La Garçonne, le roman d'avant-garde de Victor Margueritte. Ce fut un énorme best-seller - environ 600.000 exemplaires furent vendus - et il fit couler beaucoup d'encre. Un an après sa parution, plus de 150 articles avaient été publiés à son sujet. Bref, le livre fit scandale. Le personnage principal du récit, Monique, s'habille comme un garçon, a les cheveux courts coupés au carré, fume la cigarette, se drogue et a des maîtresses. Ce livre fut qualifié de pornographique et sa portée sociale et politique, l'égalité de l'homme et de la femme, ne fut pas non plus appréciée. L'émoi fut tel que l'on retira à Victor Margueritte la légion d'honneur: il fut déchu de son titre de chevalier.

Les garçonnes

Le titre provisoire de ce roman controversé était Toute nue et il n'est pas étonnant que Kees Van Dongen, un artiste que fascinait le corps féminin, ait collaboré trois ans plus tard à une version illustrée de cette œuvre. Il se servit de la technique du pochoir pour réaliser les 28 illustrations en couleur. Cette méthode qui était moins bien considérée que les techniques d'impression traditionnelles telles que la lithographie (souvent appelées 'procédés nobles'), était justement utilisée par Kees Van Dongen parce qu'elle permettait d'obtenir des images raffinées et des variations de couleurs particulières. C'est un livre dont les illustrations sont de style Art déco. Les dessins de Van Dongen, avec leurs femmes minces et élégantes, leurs cheveux courts et leurs yeux en amande, correspondent tout à fait à la 'garçonne' décrite par Margueritte. Le texte et les images représentent tous deux l'archétype féminin des années 1920.

Ce livre fut imprimé sur papier Japon (10 exemplaires), sur papier Hollande (100 exemplaires et sur papier d'Arches (636 exemplaires) en novembre 1925 par Lahure, à Paris, pour la maison d'édition Flammarion. La Collection Koopman possède le numéro 145 sur papier d'Arches, avec une reliure en demi-parchemin. La couverture d'origine a également été reliée à l'arrière du volume.

L'ironie voulut que l'année qui suivit sa publication - 1926 - réservât de grands honneurs à Kees vanDongen: si l'auteur avait été déchu de la Légion d'honneur, l'illustrateur, lui, devait en être décoré un an après la parution de leur œuvre commune. La Garçonne avait apporté le déshonneur à Margueritte, pour Van Dongen - dont les travaux avaient à plusieurs reprises été retirés d'expositions sous prétexte d'obscénité - le livre coïncida par contre avec sa reconnaissance officielle en tant qu'artiste.

Description bibliographique

Description: La garçonne / Victor Margueritte ; avec 28 hors texte de Van Dongen. - [Paris] : Flammarion, 1925 (cop. 1926). - 386 p. : ill. ; 25 cm
Imprimeur: Lahure (Paris)
V. Establie (Paris) (coloriste)
Tirage: 778 exemplaires
Exemplaire: No. 145 des 636 sur papier d'Arches à la forme
Bibliographie: Bénézit 4-667/670 ; Monod 7765 ; Juffermans-JB4
Cotation: Koopm A 66

Références bibliographiques

  • Louis Chaumeil, Van Dongen: L’homme et l’artiste, la vie et l’oeuvre. Genève, Cailler, 1967
  • Jan Juffermans, Kees van Dongen: Het grafische werk. Zwolle, Waanders, 2002
  • Partick de Villepin, Victor Margueritte: La vie scandaleuse de l’auteur de la Garçonne. Paris, Bourin, 1991

Couverture
Couverture

Couverture

Page 100 et une illustration de Kees van Dongen
Page 100 et une illustration de Kees van Dongen

Page 100 et une illustration de Kees van Dongen

Illustration de Kees van Dongen, (en face de la p. 224)
Illustration de Kees van Dongen, (en face de lap. 224)

Illustration de Kees van Dongen, (en face de lap. 224)

Colophon
Colophon

Colophon