La maison sans fenêtres
Année:
1949
Auteur:
Maurice Sandoz
(1892 - 1958)
Artiste:
Salvador Dalí
(1904 - 1989)
Éditeur:
Seghers

La maison sans fenêtres est publié par Pierre Seghers (1906-1987). Etant poète lui-même, il réalise une grande série de publications de poésie. Avant la Seconde Guerre mondiale, il crée le magazine Poètes casqués. En 1940, ce titre est changé en Poésie 40 età partir de cette date,le titre indique chaque fois l'année de parution (Seghers disparaît dans l'année de parution de Poésie 87). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fait paraître clandestinement des recueils de poèmes et il se trouve au cœur de la résistance intellectuelle. En mai 1944, est publiéle premier volume d'une série de recueils de morceaux choisis et de commentaires sur divers poètes internationaux: Poètes d'aujourd'hui. Ce premier volume est consacré au poète surréaliste Paul Éluard, avec qui Seghers avait régulièrement travaillé.

Un génie

La rencontre avec Éluard est la cause du tournant décisif que prend la vie de l'illustrateur de cette édition: Salvador Dalí. Plus précisément, la rencontre avec la femme du poète, Gala Diakonova. Lorsque Dalí la rencontre en 1929, il en tombe follement amoureux. Lui, qui aime bien les allégories, il la voit comme 'il Tempietto' de Donato d'Angelo, dit Bramante. Il s'agit du bâtiment le plus important de la Renaissance: 'sa silhouette est portée par de semblables colonnes élancées' et 'son sourire est un escalier divin'. Gala devient sa muse et son épouse.

Dans ses mémoires, Journal d'un génie, le peintre écrit qu'un artiste doit être espagnol et qu'il doit s'appeler Gala Salvador Dalí (parfois il se présentait ainsi). Sa mission est de sauver 'l'art pictural moderne'. Lors d'un procès, il déclare être un génie. Lorsque certains amis le disent présomptueux, il riposte en disant qu'il est obligé de dire la vérité, rien que la vérité, étant donnéqu'il témoigne sous serment.

Dalí dit aussi qu'il se lance dans le surréalisme comme nul autre. On peut dire qu'il en est ainsi dans la mesure où il ne tient pas compte de l'esthétique et de la morale, quand il s'agit d'exprimer ses idéesou de laisser parler l'inconscient. Il écrit: 'J'ai déployé tant de zèle que je suis devenu professeur ès Surr., rapidement je me suis avéré être le seul'surréaliste professionnel'. Si bien qu'au bout du compte, Breton m'a exclu du groupe puisque j'étais trop surréaliste'. L'imagination, les rêves, les symboles et l'ambiguïté prennent une place primordiale dans son œuvre. Par la suite, il exploite de plus en plus ces éléments dans un but commercial et comme image de marque.

Les dessins qui illustrent La maison sans fenêtres sont faits à la plume et à l'aquarelle. Sandoz raconte l'histoire d'un musicien qui entre dans la mystérieuse Villa Nirvana. Dalí dessine plusieurs pianos dans une plaine au-dessus de laquelle plane un autre piano. Ils sont tous faits de briques d'où émergent des arbustes. De l'eau s'écoule du couvercle. Des serpents jouent du piano en maniant les touches du clavier de leur langue fourchue.

Description bibliographique

Description: La maison sans fenêtres / Maurice Sandoz ; ill. de Salvador Dalí. - Paris : Seghers, 1949. - 116 p., [8] pl. : ill. ; 27 cm
Imprimeur: Union (Paris)
Tirage: 2500 exemplaires
Exemplaire: No. 1660 des 2500 sur papier Alfa-Marais
Relieur: Schrijen (Sittard)
Bibliographie: Bénézit 4-195 ; Monod 10152
Cotation: Koopm A 109

Références bibliographiques

  • Paul van Capelleveen, Sophie Ham, Jordy Joubij, Voix et visions. La Collection Koopman et l'Art du Livre français. La Haye, Koninklijke Bibliotheek, Bibliothèque nationale des Pays-Bas; Zwolle, Waanders, 2009
  • Salvador Dalí, Mijn leven als genie.Amsterdam/Antwerpen, Uitgeverij Atlas, 2004
  • Jacques Gaucheron, 'Les collections Pierre Seghers', dans: La pensée, (1950), 28 (jan), p. 104-108
  • Gilles Néret, Salvador Dalí: 1904-1989. Köln, Taschen, 1999
  • Max Lucien Scheler, 'Pierre Seghers', dans: Europe, 66 (1988),705/706, p. 176-179

Page de titre
Page de titre

Page de titre

Illustration de Salvador Dalí (entre p. 16 et 17)
Illustration de Salvador Dalí (entre p. 16 et 17)

Illustration de Salvador Dalí (entre p. 16 et 17)

Illustration de Salvador Dalí (entre p. 28 et 29)
Illustration de Salvador Dalí (entre p. 28 et 29)

Illustration de Salvador Dalí (entre p. 28 et 29)