La pieuvre

Année:
1944
Auteur:
Victor Hugo
(1802 - 1885)
Artiste:
André Masson
(1896 - 1987)
Éditeur:
Éditions des Lettres françaises

*La pieuvre *faisait à l'origine partie du roman moins connu de Victor Hugo *Les travailleurs de la mer *(1866). Cette œuvre a pour objet le triomphe de l'homme sur la nature. Ce fragment compare la pieuvre à des êtres mythologiques tels que le sphinx, et affirme que la nature et la mort sont indissociables: 'pourriture, c'est nourriture', c'est pourquoi l'être humain est une tombe pour d'autres êtres vivants: 'Nous sommes sépulcres'.

André Masson

L'artiste André Masson, qui a réalisé huit dessins au crayon spécialement pour cette édition de La pieuvre, a personnellement fait l'expérience des horreurs de la Première Guerre mondiale. Et ce sont donc surtout les thèmes de la mort, de la violence et, plus tard, de l'érotisme qui imprègnent son œuvre. Masson s'est rallié en 1924 au mouvement surréaliste. À partir de 1929, cependant, il s'est mis à suivre sa propre voie et est devenu un illustrateur très prisé, travaillant à la frontière entre le Surréalisme et l'Expressionisme abstrait. Il a illustré des livres d'amis et de contemporains célèbres tels qu'Antonin Artaud, Michel Leiris et Robert Desnos. Il a également collaboré au magazine Acéphale qui fut fondé en 1936 par son ami Georges Bataille, pour lequel il a, entre autres, illustré le roman pornographique Histoire de l'œil. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a séjourné en Amérique avec sa famille.

Roger Caillois: éditeur

Tout comme Masson, l'écrivain Roger Caillois (1913-1978) ne devait pas passer la guerre en France. Il s'est rendu en 1939 à Buenos Aires (Argentine) sur l'invitation de Victoria Ocampo. Elle était fortunée, passionnée de littérature et à la tête de Sur, l'équivalent argentin de La nouvelle revue Française *(NRF). Victoria Ocampo a aidé Caillois à établir en 1941 le célèbre magazine *Lettres françaises, à ne pas confondre avec le magazine clandestin du même nom que Jean Paulhan avait fondé en France pendant le régime de Vichy. À Buenos Aires régnait un climat favorable pour un magazine français dédié à la littérature, à l'art et à la politique, car de nombreux francophones y habitaient.

Éditions des Lettres françaises

En 1942, Caillois a publié par le biais de son magazine un ouvrage qui mérite d'être nommé: il s'agit du recueil de poésie Exil de Saint-John Perse, dont Caillois était un fervent amateur. Les Éditions des Lettres françaises n'ont publié que deux livres d'artistes, par l'entremise de Roger Caillois: *Fata Morgana *(1942) d'André Breton et *La pieuvre *de Victor Hugo en 1944.

Description bibliographique

Description:La pieuvre / [Victor Hugo] ; avec 8 dess. à la plume d'André Masson ; [publ. par les soins de Roger Caillois]. – Buenos Aires, Éditions des Lettres françaises, 1944. - 39 p. : ill. ; 29 cmImprimeur:Francisco A. Colombo (Buenos Aires)Tirage:345 exemplairesExemplaire:No. XVII des 10 (numérotés de XI à XX) sur papier coat skin.Bibliographie:Bénézit 9-331 ; Monod 6174 ; Skira 250Cotation:Koopm K 38#### Références bibliographiques

  • Jean-Paul Clébert, 'André Masson', in: Dictionnaire du Surréalisme. Paris, Seuil, 1996, p. 362-373
  • Odile Felgine, Roger Caillois: Biographie. Paris, Stock, 1994
  • Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1482, Les travailleurs de la mer. Paris, Gallimard, 1975
  • Michel Leiris, André Masson et son univers. Genève, Éditions des Trois Collines, 1947

Illustration de Masson (p. [7])

Illustration de Masson (p. [7])