Le chant des morts
Année:
1948
Auteur:
Pierre Reverdy
(1889 - 1960)
Artiste:
Pablo Picasso
(1881 - 1973)
Éditeur:
Tériade

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Reverdy écrivit une série de 43 poèmes noirs, qu'il baptisa Le Chant des Morts. En janvier 1945, son texte manuscrit fut reproduit grandeur nature, y compris les améliorations et les ratures. Picasso fut pressenti pour l'illustrer. Ce dernier envisagea tout d'abord de traditionnels dessins au trait, mais choisit finalement de dessiner des arabesques à grands coups de pinceau. Un jeu de lignes, d'entrelacs et de points fut placé entre les plages de texte- et autour. Ces illustrations furent réalisées en 1947 et 1948 sur des plaques de zinc. La production dura longtemps et les traces de l'encre s'oxydèrent, ce qui obligea Picasso à tout recommencer. A cette époque-là, il faisait surtout de la décoration sur terre cuite- ses célèbres vases et assiettes - et il travaillait au Chant des Morts entre deux sessions consacrées à la céramique. En quelques jours, il ne fit pas moins de 125 dessins sur plaques de zinc, le plus grand nombre d'illustrations qu'il eût jamais réalisées pour un livre. Avec ses arabesques rouges et dynamiques, celui-ci se distingue des autres ouvrages décorés par Picasso, plus figuratifs.

Page de titre
Page de titre

Page de titre

Page [107]
Page [107]

Page [107]

Page 29
Page 29

Page 29

Page 65
Page 65

Page 65

Page 104-105
Page 104-105

Page 104-105

Couverture
Couverture

Couverture

Reverdy connaissait Picasso depuis 1910; quant à l'éditeur, il le rencontra vraisemblablement en 1926. Le Chant des Morts fut publié par Tériade, un grec qui s’appelait Eleftratios Tériades de son vrai nom. C'était l'un des plus éminents éditeurs de livres d'artistes, il publiait, entre autres, le fameux magazine Verve et collaborait avec Matisse, Chagall, Léger et Miró. Tériade était un novateur; il produisait par exemple des livres très colorés à une époque où il était d'usage de réaliser les lithographies en noir et blanc et il mettait sur le marché des livres de formats considérables. Il fut également l'un des premiers à reproduire des textes manuscrits au moyen de la lithographie. Sa collaboration avec Picasso se limita à ce seul titre, mais c'est un livre qui (avec Jazz de Matisse) est considéré comme l'une des publications les plus remarquables de Tériade. L'éditeur décrivait ainsi l'équilibre entre la calligraphie de Reverdy et les arabesques rouge sang de Picasso en ces mots: 'c'est comme s'ils se parlaient entre eux'.

L'écriture de Picasso et Reverdy

Voir aussi la contribution sur l'écriture de Picasso et Reverdy, par Bregje Hofstede (texte en anglais).

Film

Voir aussi le film sur ce livre: 'Picasso, Braque & Reverdy'.

Description bibliographique

Description: Le chant des morts : poèmes / Pierre Reverdy ; lithographies originales de Pablo Picasso. - Paris : Tériade, 1948. - 117 p. : ill. ; 43 cm
Imprimeur: Draeger frères (la texte)
Mourlot frères (la lithographie)
Tirage: 270 exemplaires
Exemplaire: No. 206 des 270 sur papier vélin d'Arches
Note: Signé par l'auteur et l'artiste
Bibliographie: Bénézit 10-873 ; Castleman 129 ; Johnson 70 ; Monod 9676 ; Strachan 340
Cotation: Koopm E 37

Références bibliographiques

  • Brigitte Baer, Picasso, peintre-graveur. Berne, Kornfeld, 1988
  • Das Buch als Bild: Picasso 'illustriert'. Wiesbaden, Harrassowitz, 2002
  • Paul van Capelleveen, Sophie Ham, Jordy Joubij, Voix et visions. La Collection Koopman et l'Art du Livre français. La Haye, Koninklijke Bibliotheek, Bibliothèque nationale des Pays-Bas; Zwolle, Waanders, 2009
  • Pierre Daix, Picasso créateur: La vie intime et l'œuvre. Paris, Seuil, 1987
  • Rodney Swan, 'Turning point. The aesthetic genealogy of Picasso’s illustrations for Reverdy’s Le Chant des Morts’, in: Art and book. Illustration and innovation. Cambridge, Cambridge Scholars Press, 2016, p. 85-104.
  • Tériade & les livres de peintres. Le Cateau-Cambrésis, Musée Matisse, 2003