Les illuminations

Année:
1949
Auteur:
Arthur Rimbaud
(1854 - 1891)
Artiste:
Fernand Léger
(1881 - 1955)
Relieur:
Werner Wirtz
Éditeur:
Éditions des Gaules
Uitgever/Directeur :
Louis Grosclaude

Pendant la courte période où Rimbaud s’est adonné à la poésie (de sa quinzième à sa dix-huitième année), il a connu une évolution considérable. Ses poèmes sont révolutionnaires tant par leur ton, parfois subversif, que par leur forme et les mondes nouveaux qu’ils décrivent. A la phrase de Baudelaire: “La poésie n’a pas pour but la Vérité, mais Elle-même”, Rimbaud ajouta“pas même la réalité”.

Peintures sous forme de poèmes

Pour évoquer ces mondes nouveaux, il renouvela la langue, en donnant un autre emploi à des mots existants et en empruntant des termes à l’anglais. Il renouvela également la forme. En témoignent Les illuminations qui exploitent la forme du poème en prose baudelairien tout en allant plus loin. Les poèmes en prose de Rimbaud sont des pastiches d’autres formes littéraires, tels que la confession (‘Génie’), le court récit (‘Conte’), mais il reprend aussi comme poème en prose le sonnet ou d’autres formes poétiques.

Les poèmes de Rimbaud sont très colorés. L’exemple le plus célèbre est le poème ‘Voyelles’ dans lequel l’auteur attribue une couleur à chaque voyelle. Les illuminations, à en juger par le titre du recueil, la langue imagée et la profusion des couleurs, sont conçues comme des peintures sous forme de poèmes.

Léger, illustrateur de Rimbaud

Légerva plus loin. Il a intégré du texte de Rimbaud dans ses compositions. Il y a quatre poèmes dont des passages sont utilisés dans les illustrations, mais il y a également trois poèmes (‘H’, ‘Elle aimée’ et ‘Départ’) qui ne sont pas imprimés et ne figurent pas dans l’index mais apparaissent dans le livre en tant qu’illustrations. Léger s’est totalement approprié ces poèmes: en omettant volontairement la ponctuation, il a calligraphié les textes.

Dans les illustrations dépourvues de texte, ce sont les couleurs primaires, caractéristiques de Léger, qui dominent. Il voulait que les couleurs ressortent le mieux possible et évitait les contrastes de tons complémentaires. Ses figures sont souvent simplifiées. Mais cette remarque ne s’applique pas à deux illustrations où il semble s’être écarté de son style habituel. Il s’agit des illustrations qui accompagnent respectivement ‘Bonne pensée du matin’ et ‘Patience’. Dans ces deux gravures, les fleurs présentent un haut niveau de précision dans les détails.

La publication des Illuminations

Rimbaud n’a pas publié lui-même Les illuminations. De ce fait, ce recueil est entouré de beaucoup d’incertitude. A-t-il été écrit avant ou après l’adieu du poète à la poésie (Une saison en enfer)? Mais la composition précise du recueil baigne également dans le mystère. C’estainsi qu’un ensemble des poèmes a été publié sous le titre Vers nouveaux et chansons et souvent il n’est pas considéré comme une partie des Illuminations. La réédition de Grosclaude fait bien la distinction entre ces poèmes et les poèmes en prose, mais publie les uns et les autres comme faisant partie des Illuminations.

Cet exemplaire a été relié par Werner Wirtz, à Lausanne. Le relieur comptait parmi ses clients un certain nombre de bibliophiles éminents, comme le marquis d’Ayala et le comte Chevreau d’Antraigues.

Description bibliographique:

Description: Les illuminations / Rimbaud ; litograph. orig. de Fernand Léger ; préf. de Henry Miller. - Lausanne : Grosclaude, [1949]. - 133 p. : ill. ; 34 cm
Imprimeur: L'impr. Centrale, Lausanne (Suisse) (texte) ; Roth & Sauter, Lausanne (Suisse) (lithographies). – Les lithographies sont coloriées au pochoir sous la direction de Louis Grosclaude
Tirage: 395
Exemplaire: Numéro 224 de 275 sur Vélin teinté pur chiffon, à la main. - Signé par l'éditeur et par l'artiste
Caractère: Garamond
Relieur: Werner Wirtz, Lausanne
Bibliographie: Monod-9742
Cotation: KW KOOPM K 302

Références bibliographiques:

  • Le livre à Lausanne: cinq siècles d'édition et d'imprimerie, 1493-1993. Lausanne, Payot, 1993
  • Renée Riese Hubert, ‘Graphisme poétique et poésie graphique: les illuminations de Fernand Léger’, in: ‘Minute d'éveil’: Rimbaud maintenant. Paris, Editions SEDES CDU réunis, 1984, p.149-157
  • Renée Riese Hubert, ‘The Books of Fernand Léger: Illustration and Inscription’, in: Visible language, 23 (1989) 2/3 (spring/summer), p. 255-279
  • Roger Little, Rimbaud: Illuminations. London, Grant & Cutler, 1983
  • Roger Little, ‘Réflections sur le forme et le style des Illuminations de Rimbaud’, in: Minute d'éveil’: Rimbaud maintenant. Paris, Editions SEDES CDU réunis, 1984, p. 149-157
  • François Ruchon, Jean-Arthur Rimbaud: sa vie, son œuvre, son influence. Paris, Honoré Champion, 1929
  • André Verdet, Fernand Léger: le dynamisme pictural. Genève, Cailler, 1955

Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. [19]: lithographie de Fernand Léger
Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. [19]: lithographie de Fernand Léger

Arthur Rimbaud,Les illuminations(1949), p. [19]: lithographie de Fernand Léger

Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. 18
Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. 18

Arthur Rimbaud,Les illuminations(1949), p. 18

Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. [37]: lithographie den Fernand Léger
Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949), p. [37]: lithographie deFernand Léger

Arthur Rimbaud,Les illuminations(1949), p. [37]: lithographie deFernand Léger

Colophon de Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949)
Colophon de: Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949)

Colophon de: Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949)

Page de titre et frontispice de Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949)
Page de titre et frontispice de: Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949): p. [4]-[5]

Page de titre et frontispice de: Arthur Rimbaud, Les illuminations (1949): p. [4]-[5]