Les jockeys camouflés
Année:
1918
Auteur:
Pierre Reverdy
(1889 - 1960)
Artiste:
Henri Matisse
(1869 - 1954)
Éditeur:
A la Belle Édition

Le fait d'imprimer les textes en couleur est le signe le plus distinctif des publications de l'imprimeur et créateur Francois Bernouard. Dans Les jockeys camouflés, il utilise le vert pour le poème 'Les jockeys mécaniques', l'orange pour 'Autres jockeys alcooliques' et un gris bleuté pour 'Piéton'. Les trois poèmes de Pierre Reverdy sont accompagnés de cinq dessins au crayon de Matisse. Il s'agit du reste d'une édition rejetée par l'auteur.

Le jockey comme polémique

Alors que Matisse vivait des jours fastes sur le plan artistique, si peu de temps après la Première Guerre mondiale, Reverdy traversait une crise profonde, isolé, aux prises avec des problèmes de santé. Ses amis étaient soit décédés (comme Apollinaire), soit pas encore de retour des champs de bataille. Dans le domaine artistique, il était en lutte contre les adversaires du cubisme. Les jockeys camouflés peut être lu comme un poème polémique dont l'imprimeur a réalisé, ce qui est étonnant, la composition en de joyeuses couleurs. Ce n'est pas uniquement ce contre quoi Reverdy a protesté, mais également contre la page de titre, où il était, avec Matisse, appelé 'Monsieur'. Il trouvait cela grotesque. Bernouard tira une nouvelle édition, avec une page de titre différente et où tous les textes étaient imprimés en noir. Un certain nombre d'exemplaires de l'édition rejetée furent mis,malgré tout, en circulation, comme celui de la Collection Koopman.

Typographie et rythme

Outre l'usage de la couleur l'emploi des majuscules est égalementfrappant. Cette particularité typographique donne aux poèmes une dimension supplémentaire, mettant l'accent sur certains mots qui peuvent, lus ensemble, également former un poème en soi. Les dessins de Matisse contribuent aussi à la multiplicité de significations. Ce ne sont pas de simples illustrations. Tout comme la typographie, elles donnent au cours de la lecture une impression de chevaux au galop. Les vers de Reverdy eux aussi galopent à travers les pages. Un vers long est ainsi souvent suivi d'un vers très court.

A la Belle Édition: la rose de Francois Bernouard

L'imprimeur Francois Bernouard (1884-1948), l'éditeur des Jockeys camouflés, était lui-même également écrivain. Il écrivit ses premiers vers à l'âge de treize ans, au cours d'un voyage estival à travers la France. Revenu à Paris, il savait que la poésie ne permettait pas de gagner sa vie. Il envisagea un court moment d'écrire des pièces de théâtre. Mécontent du résultat d'un poème publié à compte d'auteur, il devint lui-même imprimeur. Sa première publication sortit des presses en 1909. A partir de ce moment-là, les ouvrages publiés par Bernouard parurent sous son propre nom, La Typographie, ou, comme Les jockeys camouflés, à la Belle Édition. Il choisit une rose comme marque d'éditeur. La vignette fut créée par Paul Iribe. Bernouard considérait que la rose était un symbole qui convenait mieux à la France que la fleur de lys.

Description bibliographique

Description: Les jockeys camouflés : trois poèmes / par Pierre Reverdy ; agrémentés de cinq dessins inédits de Henri Matisse – Paris : A la Belle Édition, 1918 – [49] p. : ill. ; 25 cm
Imprimeur: François Bernouard (Paris)
Tirage: 343 exemplaires
Exemplaire: No. 45 des 300 sur papier vergé d'Arches
Note: Édité 'à l'occasion de l'arrivée de S.M. le Roi d'Italie à Paris, Décembre 1918'
Bibliographie: Bénézit 9-357 ; Carteret 4-340 ; Monod 9682
Cotation: Koopm L 504

Références bibliographiques

  • Paul van Capelleveen, Sophie Ham, Jordy Joubij, Voix et visions. La Collection Koopman et l'Art du Livre français. La Haye, Koninklijke Bibliotheek, Bibliothèque nationale des Pays-Bas; Zwolle, Waanders, 2009
  • Isabelle Chol, Pierre Reverdy, poésie plastique: Formes composées et dialogue des arts (1913-1960). Genève, Droz, 2006
  • Andrew Rothwell, '"Les Jockeys camouflés": From aesthetic polemic to "Art poétique"', in: Nottingham French studies, 28 (1989) 2, p. 26-44
  • Gustave Arthur Dassonville, Catalogue des impressions de feu Monsieur François Bernouar. Bagnolet, La Typographie, 1988
  • Gustave Arthur Dassonville, Les livres de La Belle Édition et du typographe François Bernouard. Bagnolet, Dassonville, 1990

Page de titre
Page de titre

Page de titre

Texte par Reverdy avec illustration de Henri Matisse (p. [16-17])
Texte par Reverdy avec illustration de Henri Matisse (p. [16-17])

Texte par Reverdy avec illustration de Henri Matisse (p. [16-17])

Colophon
Colophon

Colophon