Mimes
Année:
1933
Auteur:
Marcel Schwob
(1867 - 1905)
Artiste:
Jean-Gabriel Daragnès
(1886 - 1950)

Marcel Schwob, un écrivain d'origine juive, était contemporain de Paul Léautaud, Paul Valéry et Marcel Proust et avait une prédilection pour l'insolite, le marginal et l'inconnu. Le poète Guillaume Apollinaire l'admirait et Alfred Jarry lui dédia son célèbre livre Ubu Roi. Schwob était un élève talentueux et éclectique et il n'avait que 16 ans lorsqu'il écrivit ses premiers vers et récits. Il faisait du journalisme, traduisit Hamlet de Shakespeare, mais était également un connaisseur du poète et mauvais garçon François Villon et de sa langue de malfaiteurs, 'l'argot des Coquillards'.

Couverture
Couverture

Couverture

Illustration de Jean-Gabriel Daragnès [p. 11]
Illustration de Jean-Gabriel Daragnès [p. 11]

Illustration de Jean-Gabriel Daragnès [p. 11]

Colophon
Colophon

Colophon

En tant qu'écrivain, il était davantage connu à l'époque que Proust, avec quiil partageaitnon seulementun prénom, mais égalementune mauvaise santé. A partir de 1903, il devait passer les deux dernières années de sa vie dans une vieille maison parisienne, au numéro 11 de la rue Saint Louis en l'Ile. De nombreux écrivains s'y réunissaient à l'occasion des rencontres littéraires qui y eurent lieu jusqu'à sa mort en 1905.

Daragnès

L'artiste Jean-Gabriel Daragnès illustra après la Première Guerre mondiale de nombreuses œuvres célèbres, d'auteurs tels que Verlaine, Baudelaire, Edgar Allan Poe et Oscar Wilde. Il réalisa les illustrations de La jeune Parque *de Paul Valéry, parue en 1925. Cette édition de *Mimes a été imprimée dans son propre atelier, à Montmartre. Daragnès a su rendre l'atmosphère du livre par un procédé tout à fait nouveau de fines gravures en couleur sur cuivre. Il fut ainsi l'un des premiers à contribuer au renouveau du livre d'artiste. Outre les illustrations intenses de Mimes, il s'est également chargé de la typographie de cette édition.

Bibliophiles de l'Automobile-club de France

Le 12 novembre 1895, le Marquis de Dion fonda L'Automobile Club. Celui-ci est à l'origine du premier Grand Prix en 1906. Ce qui est exceptionnel, c'est qu'à partir de 1929, ce club commença à publier des livres d'artistes sous le nom des 'Bibliophiles de l'Automobile-club de France'. Ces livres étaient uniquement destinés aux membres du club: des hommes d'affaires, des banquiers, des industriels et des gens de la noblesse qui avaient un penchant pour les voitures, la littérature et les éditions de luxe. En 1933, le club comptait parmi ses adhérents les frères Citroën et certains membres de la famille Rothschild.

Mimes

Mimes parut pour la première fois en 1893. L'œuvre était inspirée de vers du poète grec Hérondas que l'on venait de découvrir, les 'Mimiambes'. Il s'agit d'un genre littéraire de la Grèce antique qui décrit des scènes populaires de la vie quotidienne. Schwob remania ces poèmes jusqu'à obtenir une prose poétique tout à fait personnelle.

Description bibliographique

Description: Mimes / par Marcel Schwob ; avec des gravures de Daragnès. - Paris: Bibliophiles de l'Automobile-club de France, 1933. - 100 p., [24] pl. ; 35 cm
Imprimeur: Jean-Gabriel Daragnès (Paris)
Tirage: 127 exemplaires
Exemplaire: No. 5 des 127 sur papier d'Arches
Note: Avec une suite des illustrations, sous couverture spéciale, contenant une peinture originale de Daragnès
Bibliographie: Bénézit 4-242 ; Édouard-Joseph I-349 ; Monod 10220
Cotation: Koopm A 422 (1-2)

Références biblographiques

  • Marie-Louis Bataille, 'Gabriel Daragnès, graveur et maître d'oeuvre', dans: Art et décoration, 64 (1935), p. 104-112
  • Marcel Schwob d'hier et d'aujourd'hui. Christian Berg (Éd.). Seyssel, Champ Vallon, 2002
  • Paul van Capelleveen, Sophie Ham, Jordy Joubij, Voix et visions. La Collection Koopman et l'Art du Livre français. La Haye, Koninklijke Bibliotheek, Bibliothèque nationale des Pays-Bas; Zwolle, Waanders, 2009
  • Sylvain Goudemare, Marcel Schwob ou les vies imaginaries: Biographie. Paris, Le cherche midi, 2000
  • Raymond Hesse, Le livre d'après guerre et les sociétés de bibliophiles 1918-1928. Paris, Grasset, 1929
  • Hélène Huet, Mapping Decadence [source en ligne]
  • Bernard De Meyer, Marcel Schwob: Conteur de l'imaginaire. Bern, Lang, 2004
  • Marcel Thiébaut, 'Marcel Schwob', dans: La revue de Paris, 67 (1960), p. 141-160